• Anastasia

CONFINEMENT & ALIMENTATION

Mis à jour : avr. 2

#covid19 #coronavirus #confinement #alimentation


Les avantages insoupçonnés du confinement sur notre alimentation


Nous sommes actuellement confrontés à une situation hors norme qui suscite naturellement des interrogations et de l’inquiétude, y compris sur le plan alimentaire. Le confinement, notamment, bouleverse plus ou moins nos habitudes individuelles et collectives, et limite considérablement nos dépenses physiques. Pour traverser le plus sereinement possible cette épreuve qui, rappelons-le, est transitoire, je vous propose de prendre un peu de recul et d’exploiter la situation à bon escient !

Ainsi, j’ai décidé de consacrer cet article au confinement mis en place pour affronter l’épidémie de Covid-19, car celui-ci perturbe un grand nombre d’entre nous. Pourtant, ces circonstances inattendues peuvent avoir un impact réellement positif sur notre alimentation et, plus généralement, sur notre hygiène de vie. Je m’explique…

Face à ce contexte de confinement général, deux perspectives se présentent à nous : Le subir ou en tirer parti. Comme je ne suis pas de nature à me décourager, j’ai personnellement choisi la seconde alternative, la plus optimiste !

Les avantages que l’on peut tirer du confinement

Concentrons-nous en effet sur les conséquences pratiques de cette mesure, aussi exceptionnelle soit-elle.


- La fermeture des commerces alimentaires et des débits de boissons ne présentant pas un caractère « indispensable » ;

- L’exclusion de toute forme de rassemblement pour réduire les contacts et les déplacements à leur plus strict minimum.

→ Le point positif de ces dispositions : restaurants et fast-food, bars à vins et à tapas, repas de famille, de fêtes ou d’affaires, « afterwork » entre collègues, pop-corn, churros et crèmes glacées au cinéma, à la fête foraine ou en bord de mer… autant d’occasions en moins de faire des excès !

- Le télétravail pour certains ;

- L’impossibilité ou l’interdiction d’exercer son activité professionnelle pour d’autres.

→ Le point positif de ces dispositions : Dans les deux cas, il en résulte un gain de temps considérable pour prendre soin de soi et de sa famille !

Exploiter la situation à bon escient

Pour que le confinement soit favorable à notre santé, et à notre bien-être physique et mental, encore faut-il occuper son temps judicieusement. Certaines activités permettent justement de joindre l’utile à l’agréable :

→ Cuisiner « maison »

Tout le monde peut se faire plaisir en cuisine, quel que soit son niveau. Au quotidien, il ne s’agit pas de concocter des recettes de chef mais de préparer simplement les plats qui nous font envie, en s’inspirant des aliments et des ustensiles dont on dispose, et en respectant les bases fondamentales de l’équilibre alimentaire.


En cette période d’épidémie et de confinement, il est d’autant plus important d’équilibrer son alimentation afin d'optimiser son système immunitaire, de contrôler les réactions inflammatoires physiologiques, et de stabiliser son poids. Pour ces mêmes raisons, il est conseillé de :

- Bien s'hydrater tout au long de la journée ;

- Prendre 3 repas par jour et une collation éventuelle à heures régulières (les repas permettent de rythmer nos journées) ;

- Privilégier les aliments d'origine végétale et biologique, le moins transformés possible, ainsi que les cuissons douces, à la vapeur.

Cuisiner « maison » est vivement recommandé, même en temps normal, pour :

- Réduire sa consommation de produits industriellement transformés (généralement riches en sel, en sucre, en matières grasses de mauvaise qualité, et en additifs) ;

- Maîtriser la quantité et la qualité des ingrédients utilisés et consommés ;

- Prendre pleinement conscience de ce que l’on mange ;

- Partager un moment convivial en famille et initier les plus jeunes ;

- Et parce que l’on n’est jamais si bien servi que par soi-même !


Cette année, plus que jamais, la cuisine est un bon moyen de profiter du début du printemps, avec des produits de saison ! Voici une liste non exhaustive des denrées que nous offre le mois d’avril :

LÉGUMES Ail, Artichaut, Asperge, Betterave, Blette, Carotte, Champignon de Paris, Chou- fleur, Chou pommé, Concombre, Cresson, Endive, Épinard, Frisée, Laitue, Mâche, Morille, Navet, Oignon, Petit-pois, Poireau, Radis.


FRUITS Avocat, Banane, Citron, Kiwi, Orange, Pamplemousse, Poire, Pomme, Rhubarbe.


PRODUITS DE LA MER Cabillaud, Colin, Coquille Saint-Jacques, Crevette, Langouste, Lotte, Maquereau, Raie, Saumon, Sole, Turbot.


VIANDES Agneau, Bœuf, Chevreau, Lapin, Canard, Mouton, Porc, Poulet, Veau.


FROMAGES Brie, Camembert, Coulommiers, Fromages de chèvre, Livarot, Munster, Pont-l’Évêque, Reblochon, Saint-Marcellin, Saint-Nectaire.


Pour varier les plaisirs, il suffit souvent d’associer les aliments de manière différente et, bien entendu, de diversifier ses achats alimentaires. Un seul ingrédient peut aussi, à lui-seul, faire toute la différence !


→ Consacrer 20 à 30 minutes par jour à une activité physique (en plus des tâches ménagères habituelles)

Quelles que soient ses conditions de confinement, un peu de place et de volonté suffisent pour pratiquer une activité physique seul(e) ou en famille. De nombreux coachs sportifs proposent (via YouTube notamment) des programmes à suivre gratuitement chez soi, avec ou sans accessoires. Pour que ces séances de sport à la maison soient vraiment efficaces, il est intéressant de combiner des exercices de « cardio » (marche ou course à pied dans le périmètre autorisé, montées de genoux, escaliers, corde à sauter...) avec des exercices de renforcement musculaire.


Certaines précautions sont toutefois à prendre pour assurer sa sécurité :

- Choisir de préférence un coach sportif diplômé d’état ;

- Réaliser les séances à l’extérieur (balcon, terrasse, jardin) ou dans une pièce ventilée ;

- Porter des chaussures destinées à la pratique sportive ;

- Suivre un programme adapté à ses capacités et progresser par étapes ;

- Varier l'intensité des séances ;

- Ne pas négliger la phase d’étirements ;

- S’hydrater avant/pendant/après chaque séance, proportionnellement à l'effort fourni ;

- Interrompre le programme en cas de blessure.


La pratique d’une activité physique régulière est vivement recommandée, même en temps normal, pour :

- Brûler des calories et entretenir sa masse musculaire ;

- Stimuler ses défenses immunitaires ;

- Réguler son transit ;

- Améliorer la qualité de son sommeil ;

- Garder le moral et sa bonne humeur !


→ Se reposer et se détendre

LE REPOS Une bonne nuit de sommeil optimise les bienfaits d’une activité physique régulière et d’une alimentation saine, variée et équilibrée. Pour que le sommeil soit « réparateur », sa durée doit être comprise entre 7 et 9 heures (ni plus, ni moins), entre 10 et 20 minutes pour une sieste.


LA DÉTENTE Profitons également du contexte pour se lancer dans des activités que l’on ne pense pas à faire ou que l’on n’a pas le temps de faire en temps normal : méditation, dessin, peinture, coloriage, couture, patchwork, maquettes, bricolage, poterie, musique, soins de beauté, massages, lecture, jeux de société… À chacun son moment de détente, notamment lorsque l’envie de grignoter nous démange !

Pour conclure

Rester « confiné » ne contraint pas à se laisser aller. Avec un peu de recul, d'imagination et un esprit positif, cette situation représente au contraire une occasion de prendre de nouvelles habitudes, plus saines pour notre famille et nous-même !

À bientôt et… Prenez soin de vous !

114 vues6 commentaires

Posts récents

Voir tout

VOTRE COACHING NUTRITIONNEL

Par Anastasia Lebedieff - Diététicienne

ADELI N° 409501384

France | Landes (40)

07 68 76 18 07